Renforcement des mesures de sécurité au centre ville

259

Plusieurs unités de la Police Nationale d’Haïti (PNH) sont déployées pour effectuer des fouilles, des patrouilles. Parallèlement, une campagne contre les présumés bandits en cavale est lancé. La PNH a une nouvelle fois sollicité la collaboration de la population pour mettre la main aux collets des bandits qui sément le deuil dans le pays. Un ancien député du MOP Wood thénor a été tué le 29 décembre dernier à la Croix des Bouquets par des inconnus armés. Le ministre Camille Leblanc a condamné ce meurtre et a annoncé que la police et la justice vont mettre tout en oeuvre pour retrouver les auteurs de cet assassinat. Selon Me Leblanc la lutte contre la criminalité reste une priorité pour le gouvernement haïtien. Par ailleurs, une vive tension a régné au centre ville de Port-au-Prince le jeudi 22 décembre à la suite de l’assassinat du nommé Toto, un membre d’organisation populaire proche de la Fanmi Lavalas, dans la zone de la rue Sainte-Honoré. Selon les témoignages recueillis sur place, Souffrant Dumarsais, propriétaire d’un auto parts a tué le membre d’OP après le refus de ce dernier de déplacer sa voiture garée devant l’auto parts. Plusieurs membres d’OP ont incendié le magasin, brulé des pneus, tiré des coups de feu et lancé des pierres en direction des passants. Le calme est revenu en début d’après-midi suite à l’intervention de la police.

Publicité