De nombreux présumés bandits tués dans la capitale

575

Même si aucune statistique n’est disponible les rapports des résidents de plusieurs quartiers font état d’un véritable hécatombe des bandits.
Certains spécialistes estiment qu’entre 100 à 200 bandits ont été tués lors des opérations lancées par des groupes d’auto défense dans plusieurs quartiers.


Les bandits ont été pris au dépourvu par la réaction violente des habitants de la capitale en colère.
Le signal de la révolte a été donné par les résidents du Canapé Vert qui ont lynché 10 bandits. Quelques heures plus tard deux autres bandits ont été lynchés à Turgeau.


Les bandits, qui avaient déjà établi leur base ä Debussy, ont été pourchassés par les policiers.
Avec l’aide de la population qui leur ont servi de guide, les policiers ont traqué les bandits. A court de munitions nombre de malfrats ont été capturés et lynchés par des foules en colère.


Des habitants de Mayotte, de Laboule, de Thomassin, de Jalousie etc ont pris le train en marche en pourchassant les bandits.
Il sera très difficile de déterminer le nombre de bandits tués.


Hier soir des bandits de Grand Ravine ont lancé l’assaut contre le sous commissariat de Savane Pistache. Ils ont été repoussés par les policiers résidant dans la zone de Carrefour feuilles et les habitants.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité