La chasse des bandits se poursuit dans la région métropolitaine de Port-au-Prince

653

Dans plusieurs quartiers les résidents ont dressé des barricades et vérifient les véhicules et leurs occupants. Un retour à la normale était noté sur plusieurs grandes artères de la capitale. De nombreux véhicules étaient remarqués dans les rues.

Des médias font valoir qu’aucun cas de kidnapping n’a été signalé au cours des dernières 72 heures. À Laboule la circulation automobile a repris. Un reporter de radio Métropole a constaté que des automobilistes utilisaient ce tronçon pour se rendre au sud de la capitale. Les residents de Laboule pourchassaient les membres du gang et nettoyaient les rues de leur quartier. À Martissant les automobilistes ont noté l’absence des bandits de Village de Dieu et de Grand Ravine. C’est la première fois en trois ans qu’ils n’étaient pas visibles dans des points fixes sur le boulevard Jean Jacques Dessalines. Des sources généralement bien informées font état de pertes énormes pour ces deux gangs.

Des alertes ont été lancées en vue de maintenir la traque des criminels. Le porte parole de la Police, Le commissaire principal, Gary Desrosiers, a annoncé la poursuite des opérations. Les résidents de Turgeau, qui avait donné le signal de la révolte, étaient sur pied de guerre hier. Ils veulent empêcher des représailles des bandits de village.

LLM / Métropole Haïti

Publicité