Décaissement des fonds promis à Haïti par la Communauté internationale: le gouvernement entend faciliter le processus

69

Le gouvernement Préval/Alexis va tout mettre en oeuvre pour favoriser le décaissement des fonds promis à Haïti suite à la conférence des bailleurs qui s’est tenue le mardi 25 juillet 2006 à Port-au-Prince, a annoncé le ministre des Finances et de l’Economie Daniel Dorsainville. M. Dorsainville qui intervenait à l’émission Rencontre sur Radio Métropole dimanche, s’est toutefois montré réaliste sur la question du décaissement des fonds par les bailleurs d’Haïti précisant que le processus dépend de la mise en place de tout un mécanisme. Pour sa part, le ministre haïtien des Travaux Publics Frantz Verella qui intervenait également à l’émission Rencontre sur Radio Métropole dimanche, a annoncé que des projets d’infrastructures importants seront réalisés par le gouvernement dans le cadre des promesses faites par la communauté internationale à la réunion des bailleurs. L’ingénieur Verella précise, toutefois, que les fonds nécessaires à la réalisation de ces chantiers pourraient être disponibles en 2008.La communauté internationale promet de décaisser au profit d’Haïti 593 millions d’euros (750 millions de dollars américains) pour les 14 prochains mois. Cette assistance permettra d’améliorer les routes, les télécommunications, les secteurs de la santé et de l’éducation, ont indiqué les délégués des 35 pays qui avaient participé à la conférence des bailleurs d’Haïti. « Cette assistance est essentielle pour reconstruire les infrastructures de l’Etat et éviter un retour du chaos », ont-ils souligné.Cette assistance contribuera également à financer des initiatives pour soutenir les efforts déployés par la Police nationale d’Haïti et la Minustah et encourager le tourisme en Haïti, pays en proie aux troubles ces dernières semaines, ont-ils ajouté.