Déplacement de population à Mariani

921

La zone de l’abattoir à Mariani est déserte depuis l’assaut des bandits de Village de Dieu.
Les gens ont fui ce quartier en raison des tirs nourris qui persistent depuis la tentative avortée du 3 Mars 2022.


Plus d’une dizaine de personnes, dont un policier, avaient été tuées par les bandits avant l’intervention des forces de l’ordre.


Le marché de Bò dlo est également désert, les marchands redoutent les tirs d’armes automatiques.
Des patrouilles de l’UDMO sont sur place afin de rassurer les citoyens.

Cependant riverains et automobilistes sont sur le qui vive redoutant à chaque instant un nouvel assaut du gang de Village de Dieu.
Aucun bilan n’est disponible sur les pertes enregistrés par les bandits la semaine écoulée.


Un ancien Maire de Gressier avait laissé entendre que tous les membres du commando avaient été tués. Toutefois le commissaire de Carrefour, M. Belamy Samedi, avait évoqué la possibilité que des bandits se réfugient dans les mornes.
Des citoyens et des policiers de la zone avaient lancé une opération pour rechercher les bandits en cavale.


Le coordonnateur du RDNP, M. Éric Jean Baptiste, appelle les forces de l’ordre à empêcher la gangsterisation de la zone.
Il soutient que les activités commerciales dans la zone de l’abattoir permettraient de suppléer à l’absence du marché de la Croix des Bossales.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité