Des entrepreneurs decapitalisés par des casseurs

323

Plusieurs entrepreneurs sont abattus et découragés ce matin après le pillage de leurs maison de commerce.
Des succursales de banques, des centres commerciaux et des stations à essence ont été attaqués par des casseurs dans le cadre d’un vaste mouvement de protestation sociale.
Des milliers de personnes ne décolèrent pas en raison de l’annonce d’une hausse de plus de 100% des produits pétroliers.


Les forces de l’ordre ont remué ciel et terre pour chasser des casseurs dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.


Parmi les entreprises victime du courroux des casseurs,
Keijzer computer à Delmas.

Les pertes sont énormes, a dit M. Jean Bernard, un responsable de l’entreprise qui s’est gardé de faire une estimation des dégâts.
La mort dans l’âme il soutient que cette entreprise, qui compte une quinzaine d’employés, risque de ne plus reprendre ses activités.
C’est la deuxième fois que cette entreprise, spécialisée dans la vente de matériels informatiques, a été pillée.


Témoin de la colère des casseurs, M. Jean Bernard n’avait pu obtenir l’intervention dds forces de l’ordre.

LLM / Métropole Haïti