Des milliers d’Haïtiens marchent en faveur de la paix à Cité Soleil

96

Des milliers d’Haïtiens encadrés de soldats de l’ONU ont marché sans incident en faveur de la paix, hier vendredi, dans le bidonville de Cité-Soleil autrefois contrôlé par des gangs armés.Selon le maire, Wilson Louis, plus de 5.000 personnes ont défilé pour réclamer « la paix et la fin de la violence » dans une atmosphère bon enfant sous la protection des Casques bleus brésiliens de la Minustah.  » Aujourd’hui nous pouvons dire que Cité Soleil n’est plus une zone de non-droit. Les Haïtiens comme les étrangers peuvent venir à Cité Soleil, aider la population, grâce aux efforts des casques bleus brésiliens et des policiers haïtiens »a précisé le maire adjoint Gustave Benoît.Aucun incident n’a été enregistré, aucun coup de feu n’a été tiré lors de la manifestation organisée alors que les élus de la commune prenaient possession d’un bâtiment rénové par l’ONU.Cette manifestation a été organisée 24 heures après que les casques bleus brésiliens eurent remis aux autorités locales un autre bâtiment qui leur servait de quartier général afin qu’il soit rénové et serve à nouveau de lieu d’enseignement. La porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Michèle Montas, lors de son point de presse jeudi dernier avait souligné que l’école Nationale de Cité Soleil serait rénovée grâce à des fonds de l’organisation pour les migrations internationales.  » La remise de ce bâtiment aux autorités de Cité Soleil est un signe de changement pour la Cité  » a déclaré le Colonel Barrosso Magno, commandant du contingent brésilien de la MINUSTAH.  » Le travail que nous faisons ici n’est pas au bénéfice des soldats brésiliens mais de la population de Cité Soleil », a-t-il assuré.