La banque Mondiale approuve un don de 25 millions de dollars à Haïti

135

Les Administrateurs de la Banque mondiale ont approuvé aujourd’hui un don de 25 millions de dollars en faveur d’Haïti pour permettre l’accès à l’enseignement primaire des enfants défavorisés âgés de 6 à 12 ans tout en améliorant l’équité, la qualité et la gouvernance dans le secteur de l’éducation.Le Projet Éducation pour tous appuiera la stratégie nationale du gouvernement en matière d’éducation en élargissant l’accès à l’enseignement primaire, en rehaussant la qualité de l’enseignement, et en renforçant les capacités, la transparence et la responsabilisation du Ministère de l’Éducation souligne un communiqué de la Banque.Ce don de 25 millions, financé par l’Association internationale de développement (IDA), est le premier de trois dons destinés à des programmes de développement de l’enseignement primaire au cours des 8 prochaines années. » Ce projet vient directement à l’appui des efforts du gouvernement haïtien en vue d’affermir la gouvernance et de produire des résultats visibles au profit du peuple haïtien « , déclare Caroline Anstey, Directrice de la Banque mondiale pour les Caraïbes. » Élargir l’accès à l’éducation en Haïti est une mesure indispensable non seulement pour favoriser le développement humain et résorber la pauvreté, mais aussi pour donner plus d’espoir à la population, notamment aux plus démunis, dont les enfants seront les principaux bénéficiaires de ce programme », ajoute t-elle.Le projet appuiera la mise en œuvre de la stratégie nationale  » d’Éducation pour tous » en Assurant l’accès à l’éducation de 135 000 enfants âgés de 6 à 12 ans actuellement non scolarisés, en Rehaussant la qualité de l’enseignement primaire et Améliorant la gouvernance du Ministère de l’éducation. » Ce projet est également financé par la Banque de développement des Caraïbes, qui apportera un financement de 10 millions de dollars à titre de don « , précise Sam Carlson, chef d’équipe du projet de la Banque mondiale.  » On espère en outre que la stratégie nationale, récemment révisée pour réaliser l’objectif de scolarisation pour tous, sera avalisée et financée par l’Initiative pour la mise en œuvre accélérée du programme Éducation pour tous car les besoins d’Haïti dépassent les possibilités de financement actuelles », a-t-il indiqué .