Des partis politiques apprécient différemment le rapport de la (Cieve)

89

Le président de l’Alliance parlementaire pour Haïti, le député Rony Celestin affirme que le rapport de la commission de vérification n’engage pas le PHTK. L’élu de Cerca La Source dénonce le comportement du president Privert, qui agit, selon lui, comme s’il était élu au suffrage universel. Il précise que les députés en tireront les conséquences au terme de son mandat le 14 juin prochain. Par ailleurs le député Célestin conteste la validité de l’arrêté présidentiel étendant le mandat du CEP. D’un autre coté, Fanmi Lavalas félicite les membres de la commission qui ont réussi à présenter leur rapport mais appelle à poursuivre les fraudeurs. L’ancien sénateur Louis Gérald Gilles révèle quelle directoire du parti de Jean Bertrand Aristide se réunira ce mardi, pour adopter une position concernant le rapport des commissaires. Rappelons que Le président de la commission indépendante d’évaluation et de vérification électorale (Cieve), Francois Benoit, a recommandé l’annulation pure et simple du scrutin présidentiel du 25 octobre 2015. Lors de la cérémonie spéciale de remise du rapport au chef de l’état, M. Benoit a indiqué que le système électoral était gangrené. Il a évoqué notamment les votes fantômes ( zombies) qui ont noyé le verdict populaire. 40% des votes valides étaient irrétraçables, précise le rapport. Dans un pays hanté par les zombies, le président de la commission a révélé que des cartes d’identification nationale (CIN) de personnes décédées notamment pendant le violent séisme du 12 janvier 2010 avaient été utilisées. EJ/Radio Métropole Haïti