Discussions sur le nouveau salaire minimum

366

Le gouvernement n’arrive toujours pas à déterminer le nouveau salaire minimum qui est aujourd’hui de 36 gourdes . Lors d’une nouvelle rencontre, le mercredi 29 janvier 2003 , entre les syndicalistes et les patrons au ministère des Affaires Sociales , les deux (2) parties n’ont pas pu s’entendre sur le nouveau salaire minimum. Le ministre des Affaires Sociales , Eudes St Preux Craan , médiateur dans ces négociations qui concernent notamment le secteur de la sous-traitance , souhaite une entente entre le Patronat et les syndicats. De leur côté, les chefs d’entreprise se disent prêts à payer 67 gourdes par jour aux ouvriers . Le Patronat souhaite que des études approfondies soient menées avant de passer le salaire minimum à 72 gourdes tel que proposé par le gouvernement Lavalas . Pour leur part, les syndicalistes comptent analyser la proposition formulée par les patrons . A noter qu’aucune date n’a encore été retenue pour l’organisation d’une nouvelle séance de travail entre le gouvernement , le patronat et les syndicats . Du coté de la fonction publique , aucune initiative n’a été annoncée par le gouvernement concernant le salaire des employés suite à l’augmentation de plus de 70% du prix de l’essence , le 1er janvier dernier . Cette décision du Pouvoir Lavalas a provoqué une flambée des prix affectant ainsi l’ensemble des secteurs d’activités .

Publicité