Dossier Jean L. Dominique : le Cabinet d’Instruction transmet son rapport au Parquet

246

Le juge d’instruction Bernard Sainvil a remis son premier rapport sur le dossier de l’assassinat de Jean Léopold Dominique au Parquet du Tribunal Civil de Port-au-Prince , dans l’après-midi du mercredi 29 janvier 2003 . Une étape importante a été franchie dans le cadre de l’enquête sur l’attentat qui a coûté la vie au directeur général de Radio Haiti Inter et au gardien de la station , Jean Claude Louissaint . Ce rapport préliminaire contient plusieurs centaines de pages et doit être analysé pendant cinq (5) jours francs ,selon la loi, par le commissaire du gouvernement , Maitre Josué Pierre Louis . Dans une interview accordée à Radio Métropole , le même jour , le chef du Parquet a indiqué qu’il devra par la suite transmettre le requisitoire au juge d’instruction Sainvil qui publiera son ordonnance définitive dans les délais prévus par la loi. Le secrétaire général de l’Association des Journalistes Haitiens (AJH) , Guyler C. Delva , salue la transmission du rapport d’enquête au chef du Parquet . M. Delva souhaite que l’appareil judiciaire travaille assez rapidement sur le dossier pour que le public connaisse enfin les noms des assassins de Jean L. Dominique. La veille , M. Delva avait critiqué le retard mis par le juge d’instruction à remettre le dossier puisqu’il avait promis sa communication au Parquet depuis environ une semaine . Jean Léopold Dominique a été assassiné par balle dans la cour de sa station à Pétion-Ville , le 3 avril 2000.

Publicité