Drame de Liancourt les policiers sous le choc

467

Le directeur départemental de l’artibonite Jean Brice Mirtil, est sous le choc après la mort tragique de 6 policiers à Liancourt (Artibonite).
Je suis choqué, à dit le commissaire divisionnaire à radio Métropole.


Les policiers n’ont pas été tués lors d’affrontement avec des bandits, dit-il révélant que les agents de l’ordre ont été assassinés tandis qu’ils recevaient des soins dans un dispensaire.
Les policiers avaient été pris dans un guet apens de certains résidents de Liancourt.


Ces individus, alliés des bandits de Savien, avaient blessé au moins 6 policiers de l’Udmo en leur tirant dans le dos.
L’officier explique que les policiers ont été surpris parce qu’ils croyaient avoir déjà repoussé les assaillants.


La commune de Liancourt abrite de nombreux proches des bandits de Savien.
Ces individus hostiles aux forces de l’ordre se sont installés dans la zone afin d’écouler les denrées volées par les bandits de Savien.

LLM / Métropole Haïti

Publicité