Énième polémique à la Fédération de football

576

Le football haïtien est dans l’impasse en raison de la confrontation entre les membres de la commission de normalisation et les dirigeants de clubs.
La dernière polémique concerne la désignation d’un directeur technique national.


L’espagnol Benito Flori Sentz et l’entraîneur haïtien Webens Princimé dit Itala sont en course pour le poste.
C’est le comité de normalisation qui devra choisir le directeur technique de la Fédération Haïtienne de football.


Entre temps l’ex team manager de la sélection Nationale dans les années 2000, M. Jean Roland Dartiguenave, ne cache pas sa préférence pour le coach européen.
Il justifie sa position par le souci d’orienter le football haïtien vers les techniques européennes. Il dit noter une suprématie des européens dans les grandes compétitions internationales notamment la phase finale de la coupe du monde.


M. Princimé, pourrait se tourner vers ses contacts en Amérique du sud, explique M. Dartiguenave.
Itala et Jean Roland avaient tous deux évolués au Venezuela.


M. Dartiguenave a fait remarquer que les statuts de la Fédération sont en veilleuse.
De nombreux spécialistes du football s’interrogent sur le mandat du directeur technique National puisque le centre de formation du ranch de la Croix des Bouquets est fermé et que toutes les compétitions sont à l’arrêt.


Cette polémique survient alors que des dirigeants de clubs exigent de nouvelles têtes à la fédération.
Ils s’opposent à toute prorogation du mandat de la commission de normalisation.


Les dirigeants de clubs ont fait valoir que la commission ne tient pas compte de leurs recommandations pour favoriser une reprise des compétitions.

LLM / radio Métropole Haïti