Fin de la 3ème Conférence des Chefs de Mission diplomatique d’Haïti

173

La 3ème Conférence des Chefs de Mission diplomatique d’Haïti qui a débuté à pris fin, le 29 juillet dernier. La cérémonie d’ouverture, à laquelle a assisté le président de la République, , a réuni plusieurs membres du cabinet ministériel, des parlementaires, des hauts fonctionnaires et environ 27 chefs de mission diplomatique haïtienne. Le Chancelier haïtien, Monsieur Pierrot DELIENNE, avait ouvert la cérémonie en rappelant que l’objectif principal de la Conférence était de mieux cibler les actions de la diplomatie haïtienne pour le développement d’Haïti. Il a précisé que cette activité n’avait pas pour objectif d’apprendre leur métier aux diplomates mais plutôt de favoriser un partage d’expériences et de leçons apprises. Dans son allocution de circonstance, le Chef de l’Etat a fait une radiographie de la situation actuelle du point de vue politique, économique, social et environnemental pour insister sur la nécessité que revêt la tenue d’élections cette année en vue de garantir l’accession d’un Président élu au Palais National le 7 février 2017. Il a alerté sur les éventuelles conséquences que provoqueraient la non-tenue des élections sur les 3 pouvoirs. Le Chef de l’Etat a également instruit ses représentants auprès des Etats et des Organisations Internationales de porter et de défendre la position des autorités haïtiennes, à savoir les élections doivent se tenir cette année et que tout sera mis en œuvre pour qu’elles se tiennent. Le Chef de l’Etat a, en outre, informé l’assistance que le Ministre des Finances a proposé un plan pour récolter les 55 millions nécessaires à partir de sources de financement provenant uniquement de l’économie haïtienne. Deux thématiques ont été traitées durant cette journée, « Gouvernance et Développement » et « Commerce, investissement et Développement », par des membres du Cabinet Ministériel, des cadres de la Chancellerie, des Chefs de Mission ainsi que des représentants d’organisations du secteur privé. Le Ministre des Finances a ouvert les travaux en faisant un état des lieux sans concessions de la situation économique actuelle. Il a estimé important que les représentants d’Haïti aient une idée exacte de nos faiblesses et des initiatives qui sont prises par le Gouvernement pour faire face aux défis. La parole fut ensuite passée à Monsieur Guy Marie LOUIS, Directeur de l’Académie Jean Price Mars. Monsieur Louis a fait un historique de la création de l’Académie et des objectifs ambitieux qu’elle se fixe pour renforcer la diplomatie haïtienne. Il a aussi plaidé pour la création d’un centre d’analyse et de prévision stratégique pour aider à une meilleure définition de la politique étrangère d’Haïti. Le Chancelier Pierrot DELIENNE a succédé à Monsieur LOUIS et a fait une intervention au cours de laquelle il a balayé les grands défis auxquels fait face le pays et qui se reflètent sur le travail diplomatique. De manière non-exhaustive, le Chancelier haïtien a évoqué l’augmentation alarmante de la migration haïtienne en Amérique latine, les problèmes de gouvernance et les nouvelles tendances qui émergent comme la multiplication de mosquées et des écoles coraniques en Haïti. Monsieur DELIENNE a également évoqué les problèmes concrets que vivent ses subordonnés notamment les relations avec les Chefs de Poste consulaire placés sous leur juridiction. Monsieur Jean Robert DELSOIN, membre du Cabinet de Madame Jessy PETIT-FRERE a prononcé une allocution au nom de la Ministre du Commerce et de l’Industrie. Monsieur DELSOIN s’est félicité de cette occasion pour faire connaître la ligne politique du Gouvernement aux Chefs de Mission. Monsieur DELSOIN a rappelé les nombreux défis auxquels le commerce haïtien fait face ainsi que les nombreuses initiatives prises par son Ministère pour les adresser. Le représentant de la Ministre du Commerce a conclu ses propos en émettant le vœu que les Missions diplomatiques soient des relais et des radars sur les possibilités d’investissement en Haïti. Les Ambassadeurs Pierre-André DUNBAR (OMC) et Madsen CHERUBIN (Brésil) ont fait un exposé élaboré sur le rôle que peuvent jouer les investissements directs étrangers (IDE) dans l’économie haïtienne, ainsi que leurs limites. Les deux diplomates ont pointé les difficultés auxquelles les missions font face pour la promotion des investissements par manque d’informations consistantes ou l’absence de relations directes avec des organisations d’hommes d’affaires haïtiens. L’Ambassadeur CHERUBIN a fait des propositions pour améliorer la situation notamment par la formation de « véritables » attachés commerciaux. Monsieur List QUITEL, représentant de Monsieur Philippe DEBROSSE a expliqué à l’assistance le fonctionnement de la SONAPI ainsi que les opportunités de partenariats dont la société aurait besoin pour assurer sa croissance. Madame Carline JOSEPH de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti et Monsieur Grégory BRANDT du Forum économique mondial ont apporté la perspective du secteur privé haïtien dans le débat. Monsieur BRANDT a énuméré 5 secteurs qui selon lui sont porteurs pour l’économie haïtienne : l’élevage –les fruits et légumes –les textiles –l’habitat et le logement, ajoutés à certains secteurs transversaux comme les ports, aéroports, les infrastructures et l’énergie. Madame Norma Powell du Centre de Facilitation des Investissements a conclu les interventions de la journée en exposant les activités du Centre de Facilitation des Investissements (CFI). A l’issue des interventions, des séances de débats, modérés par le Dr Watson DENIS ont permis un échange riches entre les différents Chefs de mission qui ont partagé leurs expériences et difficultés dans les domaines abordés. Le Ministre des Affaires Etrangères, Pierrot Delienne, qui a assisté à toutes les interventions, a clôturé la journée vers 7h30 p.m en remerciant les intervenants de leur disponibilité et les Chefs de mission pour leur participation active. EJ/Radio Métropole Haïti