Georges Michel réclame le respect de la constitution

120

L’historien Georges Michel est radicalement contre toutes modifications de la constitution en dehors des prescrits constitutionnels. » Il faut respecter les verrous qui empêchent le retour des dictateurs « , dit-il qualifiant la proposition du chef de l’état de pilule de cyanure de potassium enrôlée de chocolat.L’ancien constituant craint qu’un renforcement des pouvoirs du chef de l’état favorise le retour au pouvoir des dictateurs tout en rejetant l’idée que la constitution soit une source d’instabilité. » La constitution de 1987 a été bien étudiée c’est un ensemble de mécanismes », déclare M. Michel rappelant que le chef de l’état doit aussi respecter les verrous de la constitution. » La création de commission vise à renforcer un pouvoir personnel », averti Georges Michel.Dans le cas ou M.Préval veut imposer une nouvelle constitution au pays, toutes les forces vives de la nation se dresseront contre lui ajoute l’historien. » Une constitution imposée n’aura aucune légitimité « , déclare t-il souhaitant que la nation évite cette aventure. » Je lance un appel au chef de l’état pour qu’il respecte la constitution et évite de créer une crise semblable à celle de 1998″, affirme Georges Michel.Dans un discours prononcé le 17 octobre dernier René Préval, avait fait un plaidoyer en faveur d’une profonde réforme de la constitution de 1987.Le président Préval souhaite mettre en place une commission qui devra dans le meilleur délai proposer des modifications à la constitution de 1987.