Graves conséquences des troubles politiques sur la santé de la population

231

La situation sanitaire en Haïti devrait interpeller tous les Haïtiens de l’avis du professeur français Marc Gentilini qui était de passage au pays récemment. Le spécialiste en santé communautaire suggère le retour au civisme pour résoudre bon nombre de problèmes sanitaires. Les troubles politiques qui se succèdent en Haïti ont de graves conséquences sur les conditions sanitaires de la pouplation. Très peu d’hôpitaux et de centres de santé ont été construits ces dernières années. Ceux déjà existants depuis fort longtemps, pour la plupart, n’ont pas les structures adéquates pour prendre en charge les communautés rurales et urbaines. Parallèlement, les couches vulnérables de la population s’appauvrissent davantage et ne peuvent pas payer les coûts exhorbitants des soins de santé. De l’avis du professeur français Marc Gentilini, les haïtiens ne devraient pas attendre l’aide étrangère pour tenter de résoudre les problèmes sanitaires. Il suggère une mobilisation de la population pour des actions utiles et durables. Le professeur Marc Gentilini recommande également le retour au civisme en vue de préparer les générations futures à mieux faire face aux problèmes sanitaires. M. Gentilini insiste sur la nécessité d’éduquer les jeunes sur la problématique de la santé et de l’environnement. Marc Gentilini qui a récemment visité la ville des Gonaïves et autres régions du pays s’est dit touché par la dégradation des conditions sanitaires de la population. Toutefois, il s’est réjoui des efforts déployés par les sociétés de la Croix-rouge, le gouvernement et ses partenaires dans les zones sinistrées après le passage de la tempête Jeanne.

Publicité