Graves problèmes de circulation à Port-au-Prince

270

L’ absence de panneaux et de feux de signalisation dans la région métropolitiane de Port-au-Prince est une source de grande préoccupation. Le service de la circulation se dit conscient des difficultés engendrées par cette situation et entreprend des démarches auprès des entités concernées pour résoudre ce problème. Circuler à Port-au-Prince est un véritable casse-tête. Les conducteurs fonctionnent comme bon leur semble et ne respectent pratiquement aucun règlement. En dépit du déploiement de l’effectif des agents du service de la circulation dans les principales artères de la région métropolitaine, les automobilistes pour la plupart continuent de se comporter comme s’ils évoluaient dans une jungle. Tout ceci en raison notamment de l’absence de panneaux de signalisation. Le directeur général du service de la circulation, Ulric Cinéus, se dit conscient de la situation. Un problème qui mérite une solution rapide. Le Commissaire Cinéus indique avoir entamé des démarches auprès des entités concernées. Un premier obstacle, le service de signalisation des TPTC n’existe plus. Des pourparlers sont en cours avec l’ Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP) pour l’installation de panneaux sur les principales artères de la région métropolitaine, révèle le commissaire Cinéus. On devra se pencher également sur l’absence quasi-totale des feux de signalisation à Port-au-Prince. Là encore, l’ANADIPP pourrait intervenir aux côtés du service de la circulation pour tenter de résoudre ce problème. Un projet a, d’ailleurs, été élaboré, révèle le responsable de la circulation . On est unanime à reconnaître que nos routes pour la plupart défoncées et exigues ne peuvent pas contenir un flux important de véhicules. Faudra-t-il bien en construire d’autres plus modernes avec panneaux et feux de signalisation.

Publicité