Grève des internistes à l’HUEH

370

C’est toujours la bouteille à l’encre à l’hôpital de l’université d’état d’Haiti.
Une semaine après l’arrêt de la grève des syndicats de l’hôpital général le plus grand centre hospitalier est toujours dans un état insalubre.


Un responsable de syndicat soutient que les services n’ont pas repris en raison de la grève des internistes.
Ces médecins ont la charge de faire tourner l’hôpital puisqu’ils prennent soin des malades.
Ces médecins réclament le versement des frais et un ajustement de salaire.


La grève des internistes est l’acte 1 scène 2 de la paralysie des activités à l’HUEH.


Après un mois de grève les responsables des syndicats avaient annoncé le grand toilettage de l’espace avant l’installation des matériels et équipements.
Mme Évelyne Fremon, un des responsables de syndicat, assure que la grève est l’unique cause de cette deuxième phase de paralysie des activités.
Elle nie les rumeurs faisant état de distribution d’argent pour casser la grève.


Le plus grand centre hospitalier, accessible aux couches vulnérables de la population, ne dispose pas de matériels adéquats pour une prise en charge efficace des malades.

LLM / radio Métropole Haït