Guichard Doré recommande d’activer le conseil national de sécurité

144

Le spécialiste en relation internationale, M.  Guichard Doré,  alerte sur la nécessité d’adresser en priorité le problème de la sécurité. Il se dit attristé que la communauté internationale et les acteurs haïtiens concentrent leur attention sur la crise politique.
À ses yeux il faut appliquer la législation relative au Conseil national de sécurité et de défense.  L’outil juridique a été publié dans le journal officiel le Moniteur en décembre 2020.
Le conseil est composé du chef de l’état, des ministres de l’intérieur et de la défense, du directeur des Renseignements, du directeur de la Police et du chef d’état major de l’armée.
M.  Doré recommande la mise en place de la direction des renseignement, indispensable pour rétablir un climat sécuritaire. L’ex conseiller du président Jovenel Moïse,  exhorte les dirigeants haïtiens à élaborer un plan national de sécurité.  C’est le Conseil national qui aura la charge d’élaborer ce plan et de définir les directives en matière de sécurité.
La question sécuritaire est prioritaire, souligne M.  Doré parce qu’elle est liée à tous les aspects notamment l’économie et l’énergie.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité