Haiti doit relever le défi de la coupe du monde

559

Le débat sur les chances de qualification d’Haiti pour la coupe du monde 2026 aux États s’est intensifié au cours des dernières semaines.
Ancien joueur vedette et sélectionneur Ernst Nono Jean Baptiste est le porte étendard d’un projet pour relever le défi. Il croit dur comme fer que les footballeurs haïtiens ont le talent pour se qualifier. En fin connaisseur du ballon rond,  Zé Nono a recensé des joueurs talentueux dans la diaspora.  Ils viendront renforcer les joueurs déjà en activité. Parmi eux Frantzy Pierrot,  qui a inscrit 4 buts en une mi temps le week-end écoulé avec son club de Macabi Haifa.
Le défi à relever est un stade pour les matches des grenadiers à domicile. M. Jean Baptiste et de nombreux membres de la diaspora sont mobilisés autour du projet de rénovation du Parc Saint Victor. Le Cap Haïtien deviendrait la capitale du football haïtien en raison de la violence des gangs dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. 
Nono Jean Baptiste est confiant que les haïtiens de la diaspora seront les ressources financières nécessaires à la concrétisation du projet.
En disputant les rencontres à domicile en Haiti les grenadiers sont assurés de la qualification pour le tour hexagonal final.  C’est la première fois qu’Haiti est si proche de la qualification pour l’hexagonal qui aura lieu en 2025.
C’est le nouveau challenge de Zé Nono,  icône du football haïtien qui oeuvre pour le retour d’Haiti en Coupe du monde 50 ans après l’épopée de Munich.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité