Haïti est le refuge pour les anciens officiels assure un diplomate

341

Les anciens officiels haïtiens qui sont l’objet de sanctions des gouvernements étrangers feraient mieux de rentrer en Haïti, c’est l’avis du spécialiste en relation internationale, M. Pierre Antoine Louis.
Il soutient que les gouvernements étrangers doivent lancer une procédure judiciaire afin d’expulser les ressortissants haïtiens résidant sur leur territoire.
Selon les conventions internationales ils ne peuvent pas être expulsés manu militari.


Des anciens chefs d’état et de gouvernement haïtiens résident aux États Unis.


L’ancien diplomate Pierre Antoine Louis précise que les gouvernements ne seront pas contraints de fournir aux juges des preuves de l’implication des ressortissants haïtiens dans le trafic de la drogue et des armes à feu.


Interrogé sur l’opportunité d’une action en justice des anciens officiels haïtiens, M. Antoine Louis soutient que rien ne garantit qu’ils pourront avoir gain de cause.
Ils feraient mieux de ne pas gaspiller leur argent dans un labyrinthe judiciaire, argue t-il.


M. Louis encourage les anciens officiels à regagner leur terre natale qui est l’unique refuge sûr.
On ne peut leur refuser l’accès à Haïti, une personne ne peut être privée de sa nationalité selon les conventions internationales.

LLM / radio Métropole Haïti