Haïti intempéries : Le bilan s’alourdit à plus de  30 morts.

433

Environ trente personnes sont mortes, neuf autres sont portées disparues, suite aux dernières pluies qui se sont abattues sur le pays, selon un dernier bilan provisoire de la protection civile. Plus de 7 mille familles sont sinistrées.

Les départements les plus touchés par les intempéries sont l’Ouest, le Nord-Ouest, les Nippes, le Centre, la Grand ’Anse, le Sud ’Est selon le Dr Jerry Chandler.

Ces cas de mortalité sont recensés que dans 3 départements comme L’Ouest, le Sud-Est et le Nord-Est. Il s’agit d’un bilan proviso ire.

Le Directeur Général de la Protection dit craindre une flambée des cas de Choléras dans ces zones  à cause de ces intempéries.

Mais l’acheminement de l’aide aux personnes sinistrées se révèle encore plus difficile en raison de l’insécurité, de l’inaccessibilité des routes sont coupées par les eaux, les éboulements et des glissements de terrains.

Au moins sept personnes ont été tuées dans le naufrage d’une petite embarcation à Jacmel dans le Sud’Est,  selon notre correspondant sur Place.

Notons que suite aux fortes averses qui ont secoué plusieurs départements du pays le week-end dernier, le Premier ministre, Dr Ariel Henry, accompagné des ministres des Travaux publics, Transport et Communications (MTPTC), de la Défense, de l’Environnement, s’était rendu, le samedi 3 juin 2023, au Centre d’opération d’urgence national (COUN).

 Lors des déclarations faites à  la presse, il a annoncé que  les mesures nécessaires seront prises, afin de venir en aide en toute urgence aux populations touchées par ces inondations.

Le chef du Gouvernement  qui trouvait encore dans la matinée de ce dimanche 4 juin au local du COUN.

Il a fait remarquer que son gouvernement, de concert avec les institutions nationales et internationales, adopte des mesures urgentes en vue de faire face aux exigences de l’heure. 

 Le Ministère des Travaux publics, Transport et Communications (MTPTC) a  annoncé qu’il a effectué des interventions le dimanche 4 juin pour décongestionner la route nationale #3, à Joumou, zone Péligre (Route Boudon) ainsi que d’autres tronçons qui ont été obstrués par des tonnes de gravats.

Les responsables ont indiqué que  d’autres interventions similaires sont enregistrées dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et dans d’autres régions du pays pour permettre le déblocage des routes afin de faciliter la circulation des véhicules.

Par ailleurs, la Direction générale de la Protection civile, de concert avec ses différents partenaires, se mobilise à travailler pour coordonner la réponse aux dégâts causés par les intempéries des 2 et 3 juin

Publicité