Importante participation des capois à la journée de discussions sur la crise socio-politique

257

Les membres de l’Initiative Citoyenne se sont réjouis de la forte participation populaire lors de la journée de réflexion sur la crise haitienne , le vendredi 17 mai 2002 au Cap-Haitien, la deuxième ville du pays . Plusieurs personnalités de sensibilités politique , religieuse ,sociale et culturelle avaient pris part aux échanges . L’un des responsables de l’Initiative Citoyenne, Frandley Denis Julien , annonce que la société a décidé de se mobiliser pour aboutir à la tenue de la grande convention nationale de développement . Selon M. Julien , la société capoise a décidé de sortir de son mutisme pour exprimer sa désaprobation de la situation générale du pays et affirmer sa volonté de contribuer à un changement véritable dans le pays . Le jeune dirigeant de Initiative Citoyenne qui n’a pas voulu trop élaborer sur le suivi de cette journée de réflexion s’est contenté d’indiquer à Radio Métropole que de grandes choses vont se passer dans le pays , il n’est que d’attendre , dit-il. Ce groupe constitué de jeunes capois plaide en faveur de la tenue d’une convention nationale sur l’avenir d’Haïti. Le porte-parole de l’Initiative Citoyenne , Frandley Denis Julien , insiste sur la nécessité de discussions approfondies entre les différents secteurs en vue d’aboutir à l’élaboration d’un plan national de developpent pour les 25 prochaines années . L’Initiative Citoyenne qui considère l’actuelle classe politique haitienne comme dépasée appelle la société civile à se mobiliser pour produire de nouveaux dirigeants..

Publicité