Un parti d’Opposition invite le président Aristide à démissionner

199

Le Mouvement pour la Reconstruction Nationale (MRN) dirigé par René Théodore estime que le président de la République , Jean Bertrand Aristide , doit tirer la réverence face au blocage de la situation socio-politique . M. Théodore qui s’exprimait sur Radio Métropole ,ce lundi 20 mai 2002, à la veille du deuxième anniversaire de la crise électorale née du scrutin législatif et local de mai 2000 , impute à Jean Bertrand Aristide l’entière responsabilité de la persistance de la crise politique et ses conséquences négatives sur les conditions de vie de la populatiion . L’ancien premier ministre désigné par Jean Bertrand Aristide durant la période du coup d’Etat (1991-1994) dit appuyer l’appel à l’organisation d’un concert de casseroles lancé par le groupe dénommé “ MORAL “ , ce 21 mai , pour dire non au pouvoir Lavalas . René Théodore en profite pour critiquer la gestion du pouvoir Lavalas caractérisé, selon lui , par la corruption , le gaspillage des fonds publics et la répression . En ce sens, le dirigeant du MRN a demandé à Lavalas des comptes sur les luxueuses maisons achetées par l’Etat sous le règne du président Préval et de l’ancien premier ministre Jean Marie Chérestal . M. Théodore a réclamé également des informations sur le coût des voyages du président Aristide à l’étranger au moyen d’avion affrété . Le responsable de l’Opposition a aussi critiqué le comportement du pouvoir notamment le 17 décembre 2001 en commanditant , dit-il, les violences contre les partis de l’Opposition . En ce sens, il met en garde le pouvoir contre toute tentative de banalisation de ces évènements qui sont , affirme-t-il, d’une extrême gravité. René Théodore lance également un avertissement à l’OEA afin de ne pas privilégier dans ce dossier l’aspect réparation .

Publicité