Innauguration du laboratoire national de santé

328

Le laboratoire qui permettra d’améliorer les soins de santé offerts à la population a été réalisé grâce au financement du gouvernement de Taïwan.La ministre de la santé ,Josette Bijou,qui salue la contribution de Taïwan affirme que le laboratoire est un outil au service des professionnels de la santé.Elle précise que ce laboratoire médical « fournira un support paraclinique d’excellence aux actions de prestation de soins, assurera un cadre approprié à la formation des techniciens, facilitera l’élaboration des normes et procédures en matière de technologies médicales et garantira le contrôle de qualité des examens réalisés au niveau des laboratoires publics et privés du pays ».Le laboratoire national de santé publique jouera un rôle prépondérant dans le diagnostic des cas de résistance aux médicaments, dans la réalisation des tests hématologiques, biochimiques, sérologiques, biologiques et immunologiques a expliqué la ministre.L’ambassadeur de Taïwan dans ces propos de circonstance a mis l’accent sur la bonne coopération entre plusieurs bailleurs de fonds qui a permis la réalisation du laboratoire national de santé publique.Yang Chang Ta qui affirme que la contribution du gouvernement de Taïwan s’élève 2 millions de dollars souhaite que les autres bailleurs de fonds tels OMS et USAID répondent au plutôt aux engagements pris.Le président de la république, Bonniface Alexandre, qui a présidé la cérémonie d’innauguration du laboratoire national de santé a affirmé que ce projet s’inscrit dans le cadre des éfforts du gouvenement a amélioré les conditions sanitaires en Haïti. Le président Bonniface Alexandre estime « qu’il est évident que la réalisation de ce laboratoire constitue un progrès dans le monde médical et va permettre un fonctionnement plus efficace de l’hôpital de la Paix » .Le chef de l’état croit que la détermination de la ministre de la santé a permis la concrétisation de ce projet important pour la communauté nationale.Le laboratoire ouvrira ses portes en avril prochain avec les sections sérologie, neurologie, microbactérie, parasitologie et de contrôle de qualité .

Publicité