Inquiétudes sur une éventuelle rareté de gourdes

343

Des files d’attente sont remarquées devant les succursales des bureaux de transfert de la région métropolitaine de Port-au-Prince ce vendredi 5 mai 2023.
De nombreux clients s’interrogent sur les causes de cette rareté de numéraire.


Le gouverneur de la BRH, M. Jean Baden Dubois, avait nié une pénurie de papiers de monnaie.
Toutefois de nombreux économistes sont circonspects. Ils évaluent les causes possibles de cette rareté.


L’économiste M. Thomas La Lime, attire l’attention sur une forte détérioration de l’économie haïtienne au cours des trois dernières années.


L’économie haïtienne survit sous perfusion de la diaspora.
Les haïtiens vivant à l’étranger supportent le déficit de la balance des paiements à hauteur de 3.7 a 4 milliards de dollars annuel.


Cependant les statistiques de la BRH en 2019, indiquaient que seulement 316 millions de dollars parvenaient en numéraire dans l’économie haïtienne.


En outre les banques privées ne peuvent plus importer du dollar. Ce privilège est strictement réservé à la Banque Centrale.


Toutefois les autorités monétaires redoutant les rigueurs du Gafic placent les commandes de dollars avec parcimonie.


Le gouverneur de la BRH a confirmé à radio Métropole que des stocks de dollars ont été récemment livrés par la federal Reserve des Etats Unis.

LLN / radio Métropole Haïti

Publicité