Intensification des violences au sud de la capitale

334

Les violences se sont intensifiées dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, une semaine après les avis de recherche contre 7 chefs de gang lancés par le département de la justice des États Unis.


Au sud de la capitale, hier mardi 15 novembre 2022, 5 personnes ont été tuées lors affrontement entre les gangs de Grand Ravine et de Ti Bois.
4 des victimes sont des riverains qui tant bien que mal vaquaient à leurs activités.
La circulation automobile était paralysée après cette nouvelle flambée de violence.


Les tirs d’armes de gros calibre sont entendus dans les hauteurs de Fontamarra témoignant de la poursuite des affrontements. Les combats semblent s’inscrire dans la dynamique de conquête du quartier de Savane Pistache.


Les bandits de Grand Ravine, alliés à ceux de Ti Makak, avaient lancé le week-end écoulé un assaut contre les résidents de Savane Pistache et Decayette.
Ils avaient été chassés des lieux par les forces de l’ordre avec l’appui de la population.


Depuis les bandits, repliés dans le quartier de La Montagne, réalisent des incursions pour tuer des résidents et piller les maisons.
Des milliers de personnes ont fui la zone redoutant un nouvel assaut des bandits.


Des citoyens ont fait valoir que les forces de l’ordre ont maintenu la présence d’un blindé en guise de renfort au sous commissariat de Savane Pistache.

LLM / Métropole Haïti