Jean Claude Duvalier fait part de sa disponibilité à rentrer en Haiti

176

L’ancien président à vie Jean Claude Duvalier , se dit prêt à retourner en Haiti pour participer à la reconstruction nationale . Dans une note émise à Paris (France) , où M. Duvalier s’est réfugié , depuis son départ forcé, le 7 février 1986, son avocat Sauveur Vaisse a indiqué que l’ancien dictateur est “ prêt à regagner Haiti , sa patrie ravagée par l’anarchie , l’insécurité , la pauvreté …et bien disposé à participer à la reconstruction du pays “ . Toujours dans cette note, Maitre Vaisse précise que M. Duvalier est “ entièrement disculpé “ et fait part d’une décision rendue par l’Office Général de la Justice à Genève (Suisse) jugeant irrecevables les plaintes portées par le gouvernement haitien contre l’ex-président . Selon le correspondant de Haiti Press Network (HPN) à Paris, la publication de cette note, le dimanche 14 juillet 2002, a fait l’objet de débats dans certaines églises protestantes de la communauté haitienne de France . L’Initiative de la Société Civile (ISC), instance de facilitation dans la crise politique actuelle vieille de plus de deux (2) ans, ne se déclare pas défavorable au retour en Haiti de l’ex-dictateur. L’un des responsables de l’ISC , Rosny Desroches, se déclare  » personnellement opposé à tout bannissement d’autant que la Constitution ( de 1987 en vigueur )l’interdit « . Cependant, le responsable précise que si M. Duvalier a des comptes à rendre à la justice , il faut que cela se fasse. Le directeur exécutif de l’ISC en profite pour insister sur l’instauration d’un mécanisme de contrôle des biens des dirigeants du pays avant et après la prise du pouvoir . Jean Claude Duvalier qui a dû abandonner le pouvoir en 1986 après 15 ans de règne a été poursuivi en justice par le Conseil National de Gouvernement (CNG) dirigé par le général Henri Namphy pour détournement de plusieurs dizaines de millions de dollars américains .

Publicité