Kofi Annan Invite le Gouvernement à Rectifier le Tir

182

Le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) monte à nouveau au créneau, pour inviter le pouvoir de Port-au-Prince, à rectifier le tir à propos des élections. Kofi Annan a dénoncé la persistance des autorités haïtiennes à ignorer les contestations nationales et internationales sur le scrutin du 21 mai. Dans un rapport publié le mercredi 9 août. le Secretaire Général a crititiqué, par ailleurs, la passivité des responsables haïtiens face aux auteurs des actes de violence.L’agitation et l’intolérance politique qui règnent actuellement en Haïti, risquent de plus, d’entraver les efforts de l’ONU pour consolider les fondations démocratiques de ce pays, a affirmé le Secrétaire Général de l’ONU, M. Kofi Annan.Le Secrétaire Général a déploré que les élections du 21 mai se soient déroulées dans un climat de violences et d’intimidations, et que les résultats des élections sénatoriales aient été entâchés d’irrégularités que les autorités se refusent, par ailleurs, de rectifier. M. Annan prévient également que l’insécurité risquait de limiter sérieusement la capacité de la mission d’appui de l’ONU de mener à bien son travail. Le Secrétaire Général a enfin exprimé l’espoir que les autorités haïtiennes feront appel au savoir-faire et à l’expérience du personnel de la mission en matière d’ordre public, de justice et de droits de l’homme.

Publicité