La Banque mondiale accorde un financement additionnel de US$12 millions pour la connectivité du transport aérien en Haïti

339

 Le Conseil d’administration de la Banque mondiale annonce da un communiqué qu’il  a approuvé ce mercredi un financement additionnel de US$ 12 millions pour le Projet de connectivité du transport aérien régional des Caraïbes.

Cette nouvelle subvention vise à couvrir les coûts supplémentaires liés aux réparations récemment identifiées à l’Aéroport international du Cap-Haïtien. Ces fonds vont renforcer le secteur de l’aviation du pays et garantir que l’aéroport du Cap-Haïtien continue de répondre aux normes internationales établies par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

« La connectivité aérienne reste essentielle à l’économie d’Haïti et à sa capacité à répondre aux urgences, en particulier compte tenu de son insularité, de la faiblesse des infrastructures de transport terrestre et de l’insécurité persistante sur les principales routes », a dit Laurent Msellati, chef des opérations de la Banque mondiale en Haïti. « Avec ce financement supplémentaire, la Banque mondiale assure que l’aéroport international du Cap-Haïtien garantit un voyage sûr, résilient et fiable aux passagers à destination et en provenance de la région nord du pays. Il aura un impact direct sur la croissance inclusive, mais renforcera également les opportunités d’accès à l’éducation, l’emploi, aux soins de santé et aux échanges commerciaux tout en soutenant l’adaptation au changement climatique et en atténuant ses impacts. »

Cap-Haïtien reste un point d’entrée stratégique de la région nord du pays, contribuant à la fois à la connectivité et à la continuité territoriale. Cependant, cette capacité à fonctionner même pendant les temps de crises de sécurité et les catastrophes naturelles – fournissant une connectivité essentielle aux activités d’urgence et humanitaires – est de plus en plus menacée, en raison de la détérioration continue de l’infrastructure aéroportuaire, non suffisamment entretenue. 

Le financement additionnel de US$ 12 millions du Projet de connectivité du transport aérien régional des Caraïbes portera sur la réhabilitation de la piste de l’Aéroport international du Cap-Haïtien. Il renforcera également le système de drainage de l’aéroport international grâce à d’importants travaux d’infrastructure visant à améliorer le ruissellement des eaux de pluie, en se basant sur les projections du changement climatique, incluant une grande part de solutions fondées sur la nature.

Le projet initial a été approuvé en mai 2020 grâce à une subvention de 84 millions de dollars de l’Association internationale de développement dans le but d’améliorer la sécurité opérationnelle et l’efficacité de la navigation du transport aérien sur le territoire haïtien et d’accroître la résilience climatique et aux catastrophes des infrastructures connexes au niveau international d’Haïti.

Publicité