La commission électorale recommande une enquête approfondie

198

La commission indépendante d’évaluation électorale recommande un examen approfondie du système électoral. Dans son rapport communiqué le 2 janvier 2016 au président haïtien, Michel Martelly, les membres de la commission ont indiqué avoir noté entre 30 et 40 % d’irrégularités graves assimilables à des fraudes lors du scrutin du 25 octobre. Les 6 experts, recrutés par la commission, avaient réalisé leur enquête sur un échantillon de 2026 procès verbaux ce qui représentent 15% de l’ensemble. Le coordonateur de la commission, Armand Louis soutient qu’une enquête approfondie est indispensable pour faire la lumière sur les dysfonctionnements de la machine électorale. Selon les données collectées au Centre de Tabulation des Votes environ 30 % des votes avec de fausses Carte d’Identification Nationale (CIN).Ce document est indispensable pour que l’électeur soit autorisé par les membres des Bureaux de vote à exercer son droit de vote. La commission a également estimé que le Conseil Electoral Provisoire (CEP) ne jouit plus de la crédibilité nécessaire pour poursuivre dans de bonnes conditions le processus électoral.La commission recommande aux autorités haïtiennes d’instaurer un dialogue avec les acteurs politiques en vue de trouver le consensus nécessaire pour la poursuite du processus électoral. L’un des membres de la commission, Gédéon Jean, représentant du réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) n’a pas paraphé le document. La commission était composée de trois représentants des religions et de deux représentants d’organisation de la société civile. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité