La congreswoman Mc Comick confirme une intervention militaire en Haïti

788

La congreswoman Sheila Cherfilus Mc Comick annonce l’intervention d’une force armée multinationale en Haïti à partir du 10 janvier 2022.
Il s’agira d’une force d’intervention rapide, explique la députée américaine d’origine Haïtienne.


Cette force est constituée en raison du refus du Canada de réaliser l’opération militaire pour le compte de l’ONU.
Dans une interview à la Voix de L’Amérique (VOA) Mme Mc Cormick a laissé entendre que cette force devra démanteler les gangs afin de favoriser l’acheminement de l’aide humanitaire au pays.
Elle insiste sur la nécessité pour que les enfants, membres des gangs déposent les armes avant cette date.


Selon les statistiques de l’ONU plus de 2 millions d’enfants ne peuvent se rendre à l’école et nombre d’entre eux sont recrutés par les chefs de gang.


L’annonce semble s’inscrire dans une démarche pour diminuer les dommages collatéraux.
Si l’intervention avait lieu aujourd’hui tous les enfants des gangs seraient tués, fait remarquer la parlementaire.
Mme Mc Comick souhaite des efforts pour que les enfants ne soient pas utilisés comme des boucliers humains.


Elle rappelle que le demantelement des gangs est indispensable pour acheminer l’aide aux vulnérables.
La force d’intervention rapide ne se transformera pas en force d’occupation, promet Mme Mc Cormick dénonçant l’hypocrisie de certains Haïtiens qui restent opposés à l’intervention en dépit de l’extrême souffrance de la population. Ces gens ne souffrent pas dans leur chair, s’indigne t-elle.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité