La Convergence Démocratique rencontre les responsables de la mission spéciale de l’OEA

231

L’Opposition Haitienne salue le processus de déploiement de la mission technique de l’Organisation des Etats Américains (OEA). La Convergence Démocratique place beaucoup d’espoir dans cette mission qui va travailler dans les domaines de la justice , de la sécurité , des droits humains et de la gouvernance . A l’occasion d’une rencontre le mercredi 24 avril 2002 au siège de l’OEA à Port-au-Prince avec le chef de la mission technique, David Lee, les dirigeants de la Convergence ont exprimé leur soutien aux experts dont la présence en Haiti n’est pas bien vue par beaucoup de membres d’Organisations Populaires (OP) proches du pouvoir Lavalas. Dans une déclaration faite dans la ville des Cayes (Sud d’Haiti) , le mercredi 24 avril, l’organisation  » Operasyon Pou Lapè  » a exprimé son scepticisme vis-à-vis du déploiement de cette mission tout en se disant prête à lui apporter son concours. Cependant, cette OP Lavalas met en garde l’OEA contre toute collusion avec la Convergence et menace d’expulser ses représentants du territoire national. Au cours des échanges avec le staff de l’OEA, l’état-major de la Convergence a invité la mission de l’Organisation Régionale à se montrer vigilente face aux promesses faites par le régime Lavalas. L’Opposition en a profité pour dénoncer la situation globale à travers le pays en ce qui a trait aux droits humains. “ Nous sommes préoccupés par la répression contre nos militants et la violation des droits individuels dans ce pays”, a notamment déclaré Paul Denis , l’un des responsables de la Convergence.

Publicité