La Convergence favorable au rôle actif joué par les diplomates pour tenter de résoudre la crise en Haiti

178

La Convergence Démocratique critique la démarche des députés contestés Lavalas sur l’attitude adoptée par les diplomates accrédités en Haïti sur le dossier de la crise. La principale coalition de l’Opposition rappelle que le régime Lavalas a été dans le passé le grand bénéficiaire de cette politique de la communauté internationale. Pour les dirigeants de l’Opposition, les prises de position des diplomates sur la crise sont nécessaires au regard du rôle que joue la communauté internationale pour favoriser une solution à l’impasse née des élections législatives et locales contestées du 21 mai 2000. De l’avis du professeur Hubert De Ronceray,un des dirigeants de la Convergence ,  » les diplomates sont des alliés d’Haiti et si la coopération doit devenir effective ,ils peuvent se prononcer sur des questions nationales d’autant que Lavalas déclare la guerre à tous ceux qui disent la vérité « . Le professeur De Ronceray affirme qu’il n’est pas question de céder le terrain au pouvoir Lavalas . Le président Jean Bertrand Aristide chassé du pouvoir le 30 septembre 1991 par un sanglant coup d’Etat militaire est revenu au pays le 15 octobre 1994 suite à une intervention militaire internationale conduite par les Etats-Unis .

Publicité