La crise haïtienne sera au centre des discussions ce lundi à Kingston

447

La Communauté des Caraïbes (Caricom) a convoqué une réunion d’urgence ce lundi  pour discuter de la situation critique en Haïti.

Le président de Guyane, Irfaan Ali, a demandé aux États-Unis, la France, le Canada et l’ONU de se joindre à la réunion à Kingston, en Jamaïque, le 11 mars.

La réunion vise à aborder les questions de sécurité, de stabilisation et de fourniture d’aide humanitaire en Haïti.

La Caricom souligne l’importance d’un engagement fort des partenaires internationaux pour aider le peuple haïtien en cette période de crise.

Malgré des progrès, la situation en Haïti reste préoccupante, nécessitant une action concertée au plus haut niveau.

Irfaan Ali croit qu’il est crucial d’envoyer un message uni de soutien entre la Caricom et la communauté internationale pour relever les défis actuels en Haïti.

Le secrétaire Antony J. Blinken  annonce qu’il se rendra ce lundi  à Kingston, en Jamaïque, pour participer à la réunion de haut niveau sur Haïti organisée par la conférence des chefs de gouvernement de la Communauté caribéenne (CARICOM).

Selon  le gouvernement américain, le  secrétaire discutera de la proposition élaborée en partenariat avec la CARICOM et les parties prenantes haïtiennes en vue d’accélérer la transition politique en Haïti par la création d’un collège présidentiel indépendant et largement représentatif, ainsi que par le déploiement d’une Mission multinationale d’appui à la sécurité en Haïti pour faire face à la crise sécuritaire actuelle.

Le secrétaire rencontrera également le Premier ministre jamaïcain, Andrew Holness, pour discuter de questions bilatérales et régionales, ainsi que pour réaffirmer les liens solides et durables qui nous unissent à la Jamaïque. 

Publicité