La détention de Rosemond Jean se prolonge

233

Le dossier Rosemond Jean a été transféré au Cabinet d’Instruction . C’est la décision prise par le Parquet de Port-au-Prince qui a entendu la semaine écoulée , le dirigeant de la Coordination Nationale des Sociétaires Victimes (CONASOVIC) . Le substitut du commissaire du gouvernement, Sergo Louis Charles , a indiqué que cette mesure était prise pour compléter le dossier du responsable de la CONASOVIC. L’annonce de cette décision intervient au moment où les avocats de M. Jean viennent d’intenter une action en habeas corpus pour réclamer la libération du sociétaire victime . Le coordonnateur de la Coordination Nationale des Sociétaires Victimes (CONASOVIC) , Rosemond Jean , avait été interpellé le lundi 23 septembre 2002 à Port-au-Prince . Selon l’épouse de M. Jean , la Police a introduit des grenades à fragmentation dans leur résidence avant de procéder à l’arrestation du dirigeant de la CONASOVIC . L’incarcération de M. Jean est dénoncée par plusieurs organisations civiques et de défense des droits humains. La CONASOVIC avait annoncé une nouvelle étape dans son mouvement qui passera par des grèves , des manifestations et des actions par devant les tribunaux pour forcer le Président Jean Bertrant Aristide à respecter ses engagements. Les sociétaires victimes avaient fait appel au support de tous les secteurs de la nation dans le cadre de la lutte qu’ils menent en vue de la récupération de leurs avoirs investis dans les coopératives en faillite .

Publicité