La France réaffirme sa disposition à coopérer avec Haïti

128

Le secrétaire d’Etat français aux affaires étrangères est attendu en Haïti dans les prochains jours. Renaud Muselier viendra évaluer la coopération sur le terrain. L’annonce est faite dans les colonnes du journal «  Libération » du jeudi 26 août par le chancelier Michel Barnier. Le ministre français des affaires étrangères a réaffirmé l’attachement de la France à la reconstruction en Haïti. En réaction à une intervention du cinéaste Charles Najman dans le journal « Libération » en date du 17 août sur le silence de la France dans le processus de mobilisation de la communauté internationale en faveur d’Haïti,Michel Barnier affirme que « Le Quai d’Orsay n’a pas oublié Haïti ».Le ministre français des affaires étrangères précise qu’aujourd’hui le gouvernement dont il est membre entend aider les citoyens haïtiens à reprendre confiance dans leur pays.C’est une tâche pour le moins essentielle,estime le chef de la diplomatie française. M.Barnier rappelle qu’Haïti demeure l’un des pays les plus pauvres du monde : « à une situation de misère s’ajoute la terrible faiblesse de l’appareil d’Etat,marqué par de trop longues années de dictature »,fait-il remarquer.Michel Barnier dit avoir fixé pour priorité,dès son entrée en fonction,la reconstruction des services de l’Etat dans des domaines clés,tels la police,la justice,les finances publiques,le développement agricole ou encore l’éducation et la santé dans le cadre de la coopération avec Haïti. Le ministre des affaires étrangères confirme que la plupart des experts français dans ces domaines sont déjà à pied d’œuvre dans le pays. »La France a choisi de traduire sa volonté de supporter les haïtiens dans leur entreprise de reconstruction par des actions ciblées dans les domaines les plus importants »,soutient Michel Barnier.Pour le chef de la diplomatie française,le plus gros problème d’Haïti est la question d’électricité.La nuit,les habitants de Port-au-Prince font usage de bougies en lieu et place du courant électrique,constate-t-il après avoir visité le pays récemment.Le Premier ministre Latortue,lors d’une visite à Paris en mai dernier,avait sollicité du président de l’Electricité de France(EDF)un audit sur la société haïtienne d’électricité.L’audit est en cours,confie Michel Barnier.Et c’est l’Agence Française de Développement qui s’occupe de la question du financement,indique le ministre des Affaires étrangères. 27 millions de dollars,c’est le montant de la coopération bilatérale engagé par la France en faveur d’Haïti,selon les précisions de M.Barnier.Dans ce cadre, le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères Renaud Muselier se rendra en Haïti bientôt. De plus,le chancelier s’est réjoui de la levée des sanctions de l’Union Européenne contre Haïti.Paris va contribuer pour le quart des 260 millions d’Euros prévu par l’UE.