La grève des employés de l’EDH accentue le black out

378

Les employés de l’Électricité d’Haiti (EDH ) sont en grève et contribuent au sévère rationnement de l’énergie électrique dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.
Le vice président de la Fédération des syndicats de l’EDH, M. Félix Pierre Michel, confirme la grève arguant que les employés réclament le versement de frais à l’occasion de la rentrée des classes.


Ces frais et d’autres avantages sociaux avaient été éliminés par la précédente administration.


La grève paralyse le fonctionnement de l’entreprise dirigée par une commission depuis la démission de Michel Présumé.
Le vice président du Syndicat assure qu’une cellule de crise a été mise sur pied permettant un service minimum.


Pour mettre fin à la grève les employés exigent le dégel des comptes de l’EDH par la Direction Générale des Impôts (DGI).
Dans ce bras de fer les employés entendent poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction de leur revendications.


M. Michel souligne qu’il ne faut pas imputer le black out à la grève.
Il explique que d’autres facteurs dont une panne de moteur dans la station de Varreux, l’absence de carburant dans des centrales thermiques notamment à Carrefour sont également responsable du rationnement sévère de l’énergie électrique.

LLM / radio Métropole Haïti