La peine de mort évoquée pour combattre les gangs

422

L’insécurité est la principale préoccupation des divers secteurs de la vie nationale.
Des spécialistes ont évoqué la possibilité du rétablissement de la peine de mort pour combattre notamment les gangs.


C’est l’avis du président de la conférence des recteurs et présidents d’université, M. Jean Robert Charles. Il recommande la peine capitale contre les auteurs des actes terroristes, notamment le kidnapping.


M. Charles soutient que plusieurs pays dont les États Unis maintiennent la peine de mort afin de combattre le grand banditisme.


Cependant le consultant juridique de radio Métropole soutient qu’il faudra amender la constitution de 1987 pour rétablir la peine de mort.
Il fait remarquer qu’Haiti a ratifié la convention de Chicago qui interdit le rétablissement de la peine de mort.


Le juriste explique qu’on ne pourra rétablir la peine de mort dans le cadre d’un état de siège.
L’état de siège n’est pas l’anarchie, prévient il.

LLM / radio Métropole Haïti