Le gouvernement préoccupé par la subvention de l’essence

282

Le ministre des affaires sociales et du travail, M. Ricot Pierre Cadet, s’interroge sur la capacité du gouvernement à continuer à subventionner les prix des produits pétroliers.
Le ministre confirme que la subvention n’a jamais été éliminée en dépit de l’ajustement des prix de l’essence à la pompe.



Malgré la hausse des prix du baril de pétrole sur le marché international les prix n’ont pas été modifiés à la pompe en raison d’une subvention de l’état.


Le gouvernement se garde de fournir des détails sur le montant de la subvention.
Une source proche du secteur des produits pétroliers indique que la facture pourrait avoisiner les 200 millions de gourdes par jour.


Le ministre des affaires sociales fait état de discussions entre les divers secteurs afin d’atténuer l’impact d’une hausse des prix sur les couches vulnérables de la population.
Il croit que les discussions doivent permettre une subvention ciblée pour les chauffeurs de transport en commun.


C’est une véritable course contre la montre pour le gouvernement qui doit trouver une solution efficace tandis que le prix du baril de pétrole devrait encore augmenter en raison de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

LLM / radio Métropole Haïti