La pénurie pousse les commerçants haïtiens vers l’Amérique latine 

767

Confrontés à une pénurie de produits alimentaires en raison de la fermeture de la frontière, des entrepreneurs haïtiens se sont tournés vers d’autres pays afin de s’approvisionner.  Plus d’une vingtaine de produits sont concernés par cette rareté.

Certains commerçants haïtiens ont déjà conclu des contrats avec des fournisseurs de plusieurs pays de la région.  Les États Unis,  le Canada, le Mexique,  la Colombie et d’autres pays de l’Amérique centrale et du Sud sont concernés par cette nouvelle fenêtre d’importation.

La pénurie a provoqué une hausse des prix de produits notamment le sucre et la farine. Les prix des produits avicoles,  fournis à plus de 90 % par la République Dominicaine, ont enregistré une hausse vertigineuse au cours des dernières semaines. Toutefois aucune échéance n’a été communiquée pour l’arrivée de ces produits. 

 Le gouvernement haïtien apporte son appui aux commerçants, explique le président de l’association des industries d’Haïti (ADIH). M.  Wilhelm LEMKE fait remarquer que les commerçants ont en priorité recherché des sources d’approvisionnment sur le marché local.

Les entrepreneurs, membres de l’ADIH, apportent leur appui à l’effort visant à reprendre le potentiel d’autosuffisance. 

De plus les entrepreneurs  insistent sur la nécessité de nouvelles règles visant la protection des consommateurs. / radio Métropole Haïti 

Publicité