La prison de Cabaret vandalisée

185

Le local de la prison civile des femmes à Lafiteau,  section rurale de l’Arcahaie, a été vandalisé par des bandits. Les matériels de bureaux et les équipements électriques ont été volés par les bandits et une foule de pillards. Ils étaient plus de 600,  explique le président de la Fédération des Casecs d’Haiti, M. Paul André.
Les détenues avaient été transférées depuis plusieurs mois dans un autre centre carcéral.
La prison civile des femmes était une cible principale pour les bandits de la zone qui avaient lancé de multiples assauts. La présence de deux blindés avait dissuadé les bandits de concrétiser leur forfait. La prise de ce centre carcéral est une victoire symbolique pour les bandits qui consolident leur emprise sur cette zone.  Depuis plusieurs mois les transporteurs ne frequentaient plus ce tronçon de route.
Les responsables de l’administration pénitentiaire avaient décidé de transférer les détenues parce qu’il était impossible de recevoir les provisions alimentaires.
Les bandits exercent un contrôle total sur cette zone de Lafiteau qui abrite d’importantes entreprises et un port. Une grande partie du littoral de la capitale est sous le contrôle des bandits de Village de Dieu.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité