La vente de produits pétroliers en dollar en discussion

530

C’est une nouvelle pomme de discorde entre les compagnies pétrolières et les distributeurs, les transactions en dollars américains.
Les dirigeants des compagnies pétrolières haitiennes veulent s’affranchir du fardeau de l’achat des devises pour l’acquisition des produits pétroliers.
L’achat de dollar sur le marché à entraîner des pertes pour les compagnies pétrolières.


Après avoir vainement sollicité un support des autorités monétaires sur une base régulière, les compagnies pétrolières envisagent de réclamer que les transactions soient réalisées en devise américaine. Une perspective qui inquiète le président de l’Association Nationale des Propriétaires de Stations de Service (Anaprose), M. Marc André Derifonce.


Il prévient que les distributeurs de produits pétroliers ne disposent pas acquaintance dans le système financier pour obtenir les devises américaines.
Selon des statistiques il faudrait plus de 90 millions de dollars américains pour l’acquisition de 30 millions de barils d’hydrocarbures chaque mois.


Les autorités monétaires haitiennes avaient récemment indiqué que des millions de dollars avaient été mobilisés pour le secteur pétrolier lors des injections spéciales de la BRH.
Les distributeur ne disposent pas d’envergure pour obtenir les devises nécessaires.
Ce sont des petites structures avec des envergures moindres que les compagnies pétrolières, a expliqué M. Derifonce.


De plus il fait remarquer que
le paiement en dollar entraînerait une hausse des prix à la pompe.
Le président de l’Anaprose appelle à une intervention de l’état afin de rendre le dollar disponible pour le secteur pétrolier.

LLM / Métropole Haïti

Publicité