L’ambassadeur de France refuse de comparer l’Ukraine à Haïti

156

L’ambassadeur de France à Port-au-Prince, M. Fabrice Mouriez, botte en touche les critiques qualifiant d’insignifiante, l’assistance de la communauté internationale à Haïti.
Il fait remarquer que la situation haïtienne n’est pas comparable à celle de l’Ukraine.


Si l’Ukraine doit se défendre face à une agression étrangère, Haïti doit maintenir l’ordre public.


Le pays est confronté à la violence des gangs composés d’haitiens, a t-il laissé entendre .
L’état doit récupérer le monopole de la violence, explique le diplomate faisant valoir que l’objectif est d’aider au rétablissement de cette prérogative par des moyens républicains.


Pour éviter les dommages collatéraux la communauté internationale n’envisage pas de livrer des chars d’assaut et des hélicoptères de combat à la Police.
De plus le diplomate français rappelle que ce sont les leaders politiques haïtiens qui s’opposent à une intervention militaire étrangère.
La majorité des dirigeants de partis politiques sont opposés au déploiement d’une force multinationale, a laissé entendre le diplomate rappelant qu’un consensus est un préalable au déploiement d’une force internationale. .


L’Ukraine a subi une agression étrangère mais Haïti doit résoudre un problème de sécurité intérieure.
Pour cela l’ambassadeur de France juge qu’il revient à la Police de combattre les gangs.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité