Le juge Morin déterminé à poursuivre ses investigations

412

Le juge Jean Wilner Morin ne désarme pas. Ce lundi 22 mai 2023 le magistrat avait prévu d’auditionner le ministre des affaires sociales, M. Jean Ricot Odné dans le cadre d’une investigation sur des cas de corruption à la caisse d’assistance sociale.


En poursuivant ses auditions le juge prouve ainsi qu’il entend pas lâcher prise.
Réputé pour son intégrité, le magistrat refuse de capituler devant ceux qui veulent le réduire au silence. Après l’attentat de la semaine écoulée le juge instructeur planche à nouveau sur des dossiers sensibles.


Le magistrat avait eu la vie sauve miraculeusement.
Moins de 24 heures avant l’attaque il avait reçu un véhicule blindé du Conseil Supérieur de la Police Nationale. Plus de 13 projectiles avaient touché son véhicule.


Dans le cadre de l’enquête sur les cas de corruption au CAS, le juge Morin a déjà écroué la directrice et le comptable en chef de cette institution chargée de venir en aide aux vulnérables.


Considéré comme un juge anti terroriste et anti corruption, le juge Morin devait le jour de l’attentat auditionner le Maire de Pétion ville dans le cadre d’une affaire de corruption. De plus il est chargé de l’instruction de l’affaire du chef de gang de Bolosse, Ezekiel.


Également journaliste et pasteur, le juge Morin s’était le mois dernier illustré en refusant de siéger avec le chef du Parquet, Jacques Lafontant, non certifié par le CSPJ.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité