L’ambassadeur de France se réjouit de l’intensification de la coopération franco-haïtienne

255

L’ambassadeur de France à Port-au-Prince, Christian Connan, se félicite des bonnes relations entre son pays et Haïti, et estime que les récentes visites de membres du gouvernement français prouvent une intensification de la coopération. » Une nouvelle situation se présente, les relations sont intenses et nous avons doublé notre assistance financière « , explique t-il.Interrogé sur les résultats des visites de Jean Marie Bockel et de Rama Yade, le diplomate français a soutenu que le document cadre de partenariat valable pour les 5 prochaines années pourra être modifié chaque fois que c’est nécessaire. » Il n’y a pas seulement la finance, mais aussi la coopération décentralisée, on partage le français et c’est plus facile d’entrer en contact avec des régions », dit-il précisant que trois régions de France apportent leur savoir faire à des communes haïtiennes. En ce qui a trait à l’éventuelle visite du président français, Nicolas Sarkozy, le diplomate a confirmé que le rendez vous est pris même si la date n’ pas encore été fixée. » 2008 sera difficile pour faire cette visite parce que la France sera président de l’Union Européenne et devra réaliser des réformes au sein de cette institution », ajoute t-il. Intervenant à la rubrique  » Invité du jour » de radio Métropole, le Christian Connan a mis l’accent sur le programme de co-développement dont peuvent bénéficier les haïtiens vivant en France.Les associations d’haïtiens et les ressortissants haïtiens pourront bénéficier du support financier du gouvernement français dans le cadre de ce programme co-géré par l’ambassade de France et les représentants des secteurs privé et public.  » Un comité de sélection a été mis sur pied », dit-il mettant l’accent sur la nécessité de vérifier la viabilité des projets. L’ambassadeur de France révèle que les crédits sont disponibles depuis un mois précisant qu’une dizaine de projets avaient déjà été soumis. » Un des projets concerne l’électrification de Saint Louis du sud », soutient M. Connan rappelant que le ministère des haïtiens vivant à l’étranger est impliqué dans la gestion du programme.

Publicité