Lancement par l’UE de l’initiative baptisée « makòn »

66

Le Konsèy nasyonal finansman popilè (KNFP), le Centre de formation citoyenne et d’appui au développement (CEFCAD) et la délégation de l’Union européenne en Haïti ont procédé le 27 septembre dernier, au lancement d’une initiative financée à hauteur de plus 145 mille euros, visant à appuyer le développement local et la société civile de la commune de Limonade. Mise en œuvre à partir d’une approche originale initiée par le KNFP depuis 2002 et intitulée « makòn » c’est à dire mise en commun, le Projet de développement local et d’appui à la société civile vise entre autres à instituer un espace de concertation regroupant aussi bien les acteurs étatiques que des organismes de la société civile afin de stimuler la réflexion sur les orientations de développement de la zone et renforcer les autorités locales parmi lesquelles les mairies dans leur rôle de pilote de ce processus, dans l’optique de la gouvernance locale. Il prévoit entre autres l’élaboration du plan de développement communal de Limonade, le financement de micro-projets productifs destinés principalement aux couches rurales et marginalisées, la formation des autorités locales et des organisations de la société civile. Selon un communiqué de l’UE, cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’appui de l’Union européenne aux Acteurs non étatiques et autorités locales (ANE-AL), et plus généralement de la stratégie de l’Union européenne visant à renforcer la société civile, acteur essentiel de tout système démocratique dont l’action peut contribuer à une plus grande efficacité des politiques, au développement équitable et durable et à une croissance plus inclusive. EJ /Radio Métropole Haïti