L’ANMH alarmée par les dérives sur les réseaux sociaux

385

Une régulation des médias sur les réseaux sociaux peut être envisagée pour faire face aux dérives dans ce secteur.
Le nouveau président de l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH), M. Robert Denis, entend faire de ce dossier épineux l’une des priorités de son mandat.


Il a mis la question sur la table et sollicite des réactions des autres acteurs.
M. Denis est alarmé par les flots d’informations véhiculées sur les réseaux sociaux. Dans la quasi totalité des cas les règles de la profession sont bafoués.


Il invite ses collègues à oeuvrer en vue de gagner la confiance de leur auditeurs, téléspectateurs et lecteurs.
Les différents métiers de la communication sont menacés et résistent difficilement aux assauts des réseaux sociaux, s’est plaint le directeur général de Canal Bleu faisant valoir que les journalistes ne sont plus ecoutés avec la même ferveur.


Ayant dressé le triste constat de la situation, M. Denis exhorte ses collègues à élaborer une stratégie pour reconquérir leurs audiences.
À son avis les médias classiques ou traditionnels doivent se concentrer autour d’un projet commun.
Ceci sera bénéfique puisqu’il permettra de gagner dans le même temps la confiance des commanditaires.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité