L’arrestation de l’ancien député Jean Mandenave choque beaucoup de parlementaires de la 45ème législature

241

L’ancien président de la Chambre des députés, Antoine Joseph, dénonce l’arrestation de son ancien collègue , Jean Mandenave , sous l’accusation d’implication dans les cas de kidnapping en compagnie d’autres membres de l’Opposition , le 9 février dernier . M. Joseph rejette les accusations portées par la police contre M. Mandenave. “ Le pouvoir Lavalas ne fait que salir l’image de paisibles citoyens qui se respectent” a dénoncé l’ancien responsable de la Chambre Basse qui affirme que son collègue de la 45ème législature n’a rien à voir dans les cas de kidnapping. Antoine Joseph réclame la libération de Jean Mandenave qui, selon lui, est victime d’une manoeuvre politique lavalas. Un autre parlementaire de la 45ème législature condamne également l’incarcération de Jean Mandenave . Marc Ferl Morquette réclame sa libération et dénonce le comportement des autorités Lavalas . Cette approche est partagée par l’ancien sénateur Samuel Madistin qui dénonce une certaine pratique de la Police Nationale d’Haiti (PNH) consistant à ternir l’image des citoyens. L’ancien sénateur de l’Artibonite doute de l’utilité de la PNH qui, selon lui, est devenue une milice à la solde du pouvoir Lavalas . Samuel Madistin également parlementaire de la 45ème législature ( 1990-1994) rappelle que Jean Mandenave a été un farouche partisan du retour du président Jean Bertrand Aristide alors en exil.

Publicité