Latortue préconise le dialogue pour la mise en place des forces armées

78

Le président de la commission sécurité du Sénat, Youri Latortue, exhorte le chef d’Etat à lancer un processus de dialogue avec les acteurs politiques et de la société civile en vue de la constitution des forces armées d’Haïti.L’ex officier des FAD’H s’est dit étonné que le programme sécuritaire du chef d’Etat ait été soumis aux bailleurs de fonds sans l’approbation du Parlement. Cependant le sénateur Latortue refuse d’engager une polémique sur la question. Il souhaite que le président Martelly réalise une approche stratégique de concert avec le Parlement.Il faut une approche consensuelle afin de trouver plus de légitimité laisse entendre le sénateur Latortue pour qui il faut éviter une situation de blocage au Parlement. » Si le Parlement n’est pas imbu il pourrait y avoir des difficultés, insiste le chef de file de AAA rappelant que les législateurs devront voter plusieurs lois relatives au ministère de la défense et la répartition des forces armées sur le territoire nationale. Selon M. Latortue les parlementaires sont aujourd’hui plutôt favorables aux forces armées d’Haïti. Il déplore également l’absence de gouvernement qui devrait mettre en place des canaux réguliers d’échanges entre l’exécutif et le législatif. Interrogé sur le type d’armée qu’il faudra réaliser le sénateur Latortue précise qu’il faudra une armée de défense.Dans ce contexte le président de la commission sénatoriale de sécurité souhaite bénéficier de l’appui de la Minustah qui a déjà mis en place une structure de défense. LLM / radio Métropole Haïti